Mots-clefs

Une petite exposition, réduite par sa taille, mais grande par la beauté des objets présentés: c’est au musée du Louvre (aile Richelieu) jusqu’au 26 juin 2006, De Cordoue à Samarcande, chefs d’oeuvres du musée d’art islamique de Doha (Qatar)… On peut y admirer des splendeurs de l’art islamique: une petite coupe indienne du XIIe siècle entièrement en émeraude utilisée à la cour de l’Inde moghole; une pièce d’échec en ivoire en forme d’éléphant (“fil”), équivalent du fou dans le jeu d’échec égyptien. Une biche à tête de fontaine (photo ci-contre © Musée d’Art Islamique de Doha / Hugues Dubois ) issue d’un palais andalou (Espagne Xe siècle), un édit impérial de Soliman le Magnifique, des exemplaires manuscrits du Coran (XIIe-XIIIe siècles); et le sublime “Ramayana” (fin XVIe siècle), un ouvrage illustrant et relatant épopée du prince Rama pour lequel une armée de singes construit un pont afin de l’aider à regagner sa bien-aimée. À ne pas manquer…

Détails de l’exposition (PDF)

Publicités