Mots-clés

,

Surprenante et superbe expo que celle des Pastels du Musée d’Orsay l’avantage est qu’on y découvre ou redécouvre une variété impressionnante de peintres (de Manet, en passant par Degas – dont j’étais convaincue, dans ma grande ignorance, que nombre de ses plus célèbres danseuses étaient toutes des peintures à l’huile, eh bien que nenni! rien que des pastels! – jusqu’au très fascinant Odilon Redon). Le Mystère et l’éclat présente en outre le formidable avantage de n’être pas surfréquentée comme sa voisine sur Picasso, Manet et le déjeuner sur l’herbe. Bref, cela vaut vraiment le coup, à condition d’acheter un coupe-file en ligne auparavant quand même).
A ne pas manquer: jusqu’au 1er février 2009.
Publicités