Étiquettes

Toutes les VIDEOS de la tournée. Toulouse, c’est fini
Le Mylène Farmer Tour 2009 s’est ouvert à Toulouse (sur 4 jours, dans le plus grand Zénith de France, ça totalise quelques 36000 spectateurs quand même!!) sur Paradis inanimé, après un voyage dans l’oeil de Mylène Farmer projeté sur écran géant. Elle apparaît ensuite, toute de rouge vêtue -en écorchée vive (évidemment et superbement habillée par Jean-Paul Gaultier), au sens propre du terme, un peu comme si cette fois-ci, les démons étaient non seulement assumés mais aussi magnifiquement utilisés pour créer une atmosphère à mi-chemin entre le gore et le poétique, qui déménage carrément cette fois dans un feu d’artifice de tonalités rock-techno.
Mylène Farmer, fidèle à sa réputation de Madonna nationale, sait toujours aussi bien chauffer une salle à bloc, elle est dans ce qu’elle fait à fond et avec sincérité (cette fois, elle a même chanté 3 ou 4 chansons tristes à la suite et on voit bien que, quand elle pleure, ça n’est pas du chiqué parce qu’elle est à peu près autant émue que le public par la synergie qu’elle provoque). Les costumes sont superbes, il y a du rythme de bout en bout… Bref, c’est génial. Le public semblait dormir un peu au début, mais juste après la 5e chanson (XXL) sur les 18 (magnifique final sur « si j’avais au moins vu ton visage », après quoi Mylène s’enfonce dans les entrailles rougeoyantes de la scène), les 9000 personnes que peut contenir le Zénith de Toulouse sont debout à chanter. Mylène Farmer entre en scène et la quitte saluée par deux machabées (musique: instrumentale, fin de l’album « Avant que l’ombre »). L’interlude:

Extraits du Concert:

Publicités