Mots-clefs

Balthazar Klossowski, dit Balthus, né le 29 février 1908 à Paris, est sans aucun doute l’un de mes peintres modernes préférés. J’ai choisi, ici, ce tableau: Le peintre et son modèle (1980-81) exposé au Musée du Louvre. De ce peintre, j’apprécie particulièrement le mystère qui émane de l’aplati des personnages, en apparence privés de perspective, mais qui étrangement en acquièrent d’autant plus de profondeur, un peu comme si l’essence du tableau résidait en un ailleurs secret, quelque part au-delà du cadre… J’aime tout particulièrement ces peintres qui savent nous donner l’impression que quelque chose, dans le tableau, nous observe… L’on a dit de Balthus qu’il avait été fortement influencé par les primitifs italiens, et notamment Piero della Francesca. C’est particulièrement vrai si l’on compare Le peintre et son modèle à l’Adoration du bois de la vraie croix (fresque de la Chapelle principale de l’église St-François, à Arezzo) du peintre italien… On y retrouve la même sobriété mystérieuse, et la même harmonie, un peu délavée, des couleurs. Les tableaux de Balthus ont ceci de commun aux fresques que leurs personnages semblent intégrés au décor qui les entoure, comme s’ils sortaient des murs…

Publicités