Qu’un spectacle pareil ne soit même pas nominé aux Molière, il y a de quoi s’interroger sérieusement: Le Bourgeois gentilhomme mis en scène par Benjamin Lazar et Vincent Dumestre (lire l’interview) restitue l’oeuvre dans son intégralité baroque (diction de l’ancien « françwoué » en roulant les rrr et prononçant toutes les lettres, chorégraphie et gestuelle baroques, instruments d’époque pour l’orchestre, acteurs tournés exclusivement vers le public et feux de la rampe au sens propre c’est-à-dire à la bougie, visages expressifs…) si bien qu’il s’agit tant d’un spectacle grandiose que d’un véritable et magistral travail de recherche scientifique et littéraire sur ce qu’était, réellement Le Bourgeois gentilhomme: à savoir une comédie-ballet (donc une comédie ET un ballet ensuite, et non pas seulement un maître de danse qui vient faire 3 courbettes!) qui dure plus de 4h. Il FAUT voir cette mise en scène à tout prix, y compris en DVD. Ensuite, vous ne pourrez plus jamais voir Mr Jourdain autrement que comme ça. Spécial remerciement à Benjamin (fabuleux maître de philosophie et ensuite Cléonte-fils du Grand Turc… tel Molière en son royaume) auprès duquel j’avais insisté il y a 3 ans à l’occasion d’une rencontre professionnelle à St Etienne pour que ce spectacle passe enfin à Odyssud. J’avais vu le DVD, je suis ressortie du spectacle transcendée! VIDEO et photos à l’occasion des représentations au château de Versailles, mars 2010

L’interview de Benjamin Lazar:

Théâtre de l’Incrédule: le blog
Insolite: le tube des Forbans, façon déclamation baroque, par Benjamin Lazar

Publicités