Étiquettes

Vous aurez un rapport circonstancié dans les prochains jours, mais voici mes premières impressions à chaud des Paris Fashion Days au Palais Brongniart, salle et défilés compris:
– des 4 défilés (Ventcouvert, Camomilla Milano, Pablo de Darel et Chemins blancs), j’ai particulièrement accroché sur la magie du 4e avec Chemins blancs, le seul dont les vêtements, l’atmosphère chrorégraphique et les éclairages incitaient à se focaliser sur autre chose que l’extrême maigreur de certains mannequins (au demeurant, clones sublimes des Pays de l’Est aux visages accrochant magnifiquement la lumière)…
– le look des gens dans la salle et pendant les pauses (on avait le temps de regarder et de critiquer, car chaque défilé durait 1/4 d’heure et ensuite quartier libre une bonne heure..): un florilège du mauvais goût, à part quelques looks carrément excentriques et fluo (quitte à être déguisé, autant que ça soit du n’importe quoi stylé…). En vrac, il y avait: une siliconnasse, que même pas en rêve on pensait que ça existait des engins pareils, genre qui s’est fait greffer du Vuitton de la tête au pied, des sandales au sac en passant par les lèvres et qui fixe ton objectif alors que tu fais tout pour être discrète en la photographiant… Une Américaine en robe moulante vert pomme, rouge aux lèvres intense et sandales multibrides violettes assorties de vernis turquoise fluo… Heureusement c’était le sosie de Sienna Miller, parce que sinon, siliconnasse n°2… Le sosie de Carla Bruni assise pile en face de nous, mimique, ballerines, cheveux, allure, tout, la même.. Et puis, des shorts sarouels bleu crades portés avec des sandales dorées trop hautes, de la combi-pantalon bustier (moche) en veux-tu en voilà (les hôtesses surtout)… Bref, le spectacle autant dans la salle que sur le podium; on s’est bien marré…
Seule zone d’élegance sobre repérée (on en était même à se demander si nous ausi on n’était pas habillées comme des pieds, vu le faible potentiel statistique de looks réussis, pas de raison qu’on fasse exception après tout!): une jeune femme (de la presse, je pense), style directrice éditoriale façon Emmanuelle Alt, en combi-pantalon fluide bleu marine… Et la superbe Zoé Félix, en slim/t-shirt blanc et sandales camel multibrides, très Charlotte Gainsbourg, très sobre…. assise en face de nous (grâce à la carte de presse de ma soeur, on était sur le front-row) pendant le défilé Chemins Blancs.

l’actrice Zoé Félix

A suivre, en images, dans les prochains jours…

Publicités