Mots-clefs

Pull SOFT GREY pour La Redoute

Pourquoi vaut-il mieux toujours acheter des fringues en fibres naturelles, type coton, lin, ou viscose? Ben parce que, si un jour t’en as marre, tu teins, pardi… Et que le polyester et compagnie, non seulement ça pue quand on transpire dedans, mais en plus, ça ne se teint même pas… Autre avantage de la teinture: si tu fais une fixette sur une fringue que tu ne trouves pas (il me faut ce gilet manches courtes forme trapèze, en coton, et rouge… va trouver ça, pile au moment où tu en as envie…), c’est simple: tu achètes ladite fringue (que, évidemment, tu as trouvée, pas de LA couleur que tu veux mais la forme c’est pile poil ce que tu cherches) en blanc ou en gris clair, et tu la teins… Par exemple, cet été, je voulais absolument un pull rouge. Mais pas n’importe quel rouge. Et pas n’importe qu’elle matière, ni n’importe quelle forme. Un pull un peu marin, carré, fluide…. Alors voilà, j’ai acheté ce pull SOFT GREY en gris clair (coton & lin), et je l’ai teint en rouge. Et ça a fait un beau rouge profond (pas pétard, profond) parce que la base était gris clair. Même pas fait exprès de me retrouver avec un erzatz estival de celui d’Audrey Marnay pour Claudie Pierlot

Alors… comment teindre? pitis conseils d’une adepte…
(spéciale dédicace à Suzy qui me demandait ICI comment faire…)

– quand le tissu est foncé, ou d’une teinte qui ne se mélangera pas très bien pour donner la couleur souhaitée, mieux vaut décolorer avant; mais attention ne pas choisir la décoloration en machine, c’est plus simple, mais j’ai essayé, ça marche très mal (ça décolore pas uniforme, ça laisse des auréoles). Préférer la décoloration à la main, beaucoup plus apprenti sorcier (faut un recipient grand et non alimentaire parce qu’il va falloir touiller le tissu dans de l’eau bouillante pendant un moment avec le produit et le vinaigre blanc, et ça pue… éloignez tout le monde…-:)).

– Une fois le tissu décoloré, le laver une fois avant de le reteindre, c’est mieux, et choisir dans la gamme en fonction quand même de la couleur obtenue une fois décoloré (en principe, la décoloration donne le plus souvent une sorte beige-jaune-écru très pale, ou nude, et on peut teindre avec n’importe quelle couleur ensuite (faire gaffe quand même avec du bleu, ça peut faire légèrement vert ou kaki)… En tout cas, chez Ideal, ils expliquent les melanges à risquer ou pas, dans l’espace teinture. Y a même la coloration assistée par ordi. Et pour les teintes c’est là. On trouve les teintures Ideal dans toutes les grandes surfaces. Faut juste savoir que généralement les fils ne se teignent pas car ils sont en polyester, ils restent donc de la couleur d’origine.
Expérience perso: j’ai teint en coloris « cappuccino » un trench crème H&M (que je trouvais trop blanc, donc pas besoin de décoloration préalable), et ça a fait un très joli camel. J’ai acheté 4 fois sur Ebay une robe Comptoir des Cotonniers en maille de coton gris clair, et (toujours sans décolorer) je m’en suis fait une noire, une bleu marine et une rouge (là, coup de bol, en plus les fils étaient en coton..)…

Audrey Marnay pour Claudie Pierlot

Publicités