Mots-clefs

Cette création est née d’une rencontre avec les danseurs du Bolchoï et avec Laurent Garnier. Deux ans après la féerie de Blanche Neige, Angelin Preljocaj revient à Odyssud pour sa nouvelle création : Suivront mille ans de calme. C’est aussi une rencontre entre les danseurs du Ballet Preljocaj et ceux du Théâtre du Bolchoï à Moscou. Celle aussi du chorégraphe avec le célèbre artiste plasticien indien Subodh Gupta, le grand compositeur de musique électronique Laurent Garnier, et le jeune et talentueux styliste russe Igor Chapurin. Suivront mille ans de calme allie la thématique du chaos à une chorégraphie pensée au millimètre et à la seconde, calquée sur la « métronomique » musique de Laurent Garnier qui contraste avec quelques extraits de la sonate au Clair de Lune de Beethoven… Une réussite, différente de celle de la magnifique Blanche-Neige preljocajienne, mais tout aussi saisissante d’émotions et d’énergie transmises au spectateur, et Suivront mille ans de calme…. après les deux (vrais) agneaux du final (12:40):

Vu à Odyssud, samedi 2 avril 2011.

Publicités