Mots-clefs

Toujours d’une très grande tenue, le Ballet du Capitole nous a offert hier un programme varié, de la somptueuse symphonie écossaise de Felix Mendelssohn, sur chorégraphie de l’immuable Balanchine, jusqu’au plus classique ballet (les variations) de Raymonda.. Ma préférence est allée sans hésitation au second ballet du programme, dont les musiques espagnoles du Siècle d’Or m’ont ravie, en plus de la prestation centrale, et toujours époustouflante, de la fabuleuse Maria Gutierrez (sur scène, où qu’elle soit, on ne regarde plus qu’elle…). En voici un extrait, par le ballet de Madrid:

Le programme:
SYMPHONIE ÉCOSSAISE

Première par le New York City Ballet, le 11 novembre 1952, au City Center of Music and Drama de New York
Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 8 octobre 1994
Musique
Felix Mendelssohn
Chorégraphie
George Balanchine, réalisée par Nanette Glushak
Costumes
Nanette Glushak, d’après Karinska

POR VOS MUERO
Première par la Compañía Nacional de Danza, le 11 avril 1996, au Teatro de Madrid
Entrée au répertoire
Musique
Musique espagnole des XVe et XVIe siècles
Chorégraphie et scénographie
Nacho Duato
Costumes
Nacho Duato avec la collaboration d’Ismael Aznar
Lumières Nicolas Fischtel
Textes
de Garcilaso de la Vega, lus par Miguel Bosé

RAYMONDA VARIATIONS
Première par le New York City Ballet le 7 décembre 1961 au City Center de New York
Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 7 mars 1997
Musique Alexander Glazounov
Chorégraphie
George Balanchine, réalisée par Nanette Glushak
Costumes
Ben Benson.

Publicités