Mots-clefs

La robe Comptoir des Cotonniers (gris clair à l’origine)
ci-dessous a été teinte d’abord en rouge
(rouge mode n°37 ou rouge tomate cerise n°03 chez Ideal)
puis décolorée au décolorant tissu
Ben oui, chez Ideal, le nioude*… le rose poudré, quoi… i’z’ont pas prévu…
[*also called dusty pink?]

Robe Comptoir des Cotonniers, modèle Tahiti - (trèèès ancienne collection)

Pour teindre, c’est pas très compliqué
Mais comment c’est-y qu’on décolore?

Mode d’emploi de l’apprentite sorcière, il vous faut: une grande casserole d’eau bouillante… une bouilloire électrique…. une (grande) bassine d’au moins 60×50… Un manche à balai pour touiller… Du décolorant tissu main… Une bouteille de vinaigre blanc… Installer la bassine, la bouilloire, le manche à balais, le vinaigre et le décolorant dans une pièce supportant l’odeur du décolorant tissu (ça pue…), faites chauffer une grande casserole d’eau bouillante (dans la cuisine, forcément) que vous versez ensuite dans la bassine (bon faire gaffe au transport de ladite casserole pleine d’eau bouillante, n’allez pas installer la bassine à des kilomètres de la cuisine non plus…). L’important, pour décolorer comme il faut, c’est que l’eau soit toujours quasiment à ébullition (sinon ça marche pas, et comme vous n’avez sûrement pas une casserole, grande comme la bassine, à laisser sur le feu, la seule solution, c’est: la bouilloire…). Une fois qu’on a versé l’eau bouillante de la casserole dans la bassine, on y plonge (vite) le tissu à décolorer, on y ajoute un grand verre de vinaigre blanc, un sachet (ou deux) de décolorant tissu, et on touille régulièrement avec le manche à balai tout en ajoutant, tout aussi régulièrement, le plus d’eau bouillante possible, une bouilloire après l’autre, pour maintenir l’ensemble proche d’une température de 90° à 100°C… Règle d’or: plus l’eau sera chaude, plus la décoloration marchera. Retirez et lavez le tissu, une fois obtenu un nioude bien uniforme…

Publicités