Mots-clefs

,

« We are such stuff
as dreams are made on« …

… »Nous sommes de l’étoffe dont les rêves sont faits » (Shakespeare, The Tempest, act IV, scene I, v.156-157)… Peut-être Odilon Redon avait-il lu Shakespeare, toujours est-il que ses liens avec les rêves, la littérature, la poésie et la biologie sont les axes sur lesquels repose toute sa peinture…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour toutes ces raisons, et aussi parce qu’aucune rétrospective n’avait été faite depuis 1956 à l’Orangerie à Paris (Odilon Redon est presque plus connu aux États-Unis qu’en France), il ne faut absolument pas manquer l’exposition Odilon Redon au Grand Palais du 23 mars au 20 juin 2011.

Découvert et révélé par Huysmans, Odilon Redon fut fortement influencé par Darwin (album de 1883, Les Origines), imprégné de sciences biologiques jusqu’au coeur des cellules du vivant, dans une vision panthéiste (voire, animiste) de la nature… Il y a un côté « j’ai trouvé l’or et la boue de l’inconscient dans les tréfonds de l’âme humaine et dans les boues primordiales« , chez Odilon Redon qui écrivait : « Tout se crée par la soumission docile à la venue de l’inconscient« , ou encore « il y eut aussi des êtres embryonnaires » en guise le légende à certaines de ses oeuvres… Influencé par la peinture de Gustave Moreau, Odilon Redon fut définitivement sacré « Prince des Rêves » par le critique d’art Thadée Natanson

En effet, Odilon Redon avait comme une pré-science, qui inonde toute son oeuvre, quasi junghienne, des mondes s’inscrivant en-deçà même du mystère de la création cellulaire. Aussi reprend-il, en titre de l’une de ses oeuvres inspirées de La Tentation de St Antoine (Flaubert, chapitre VII) ce que dit Antoine : « il doit y avoir, quelque part, des figures primordiales, dont les corps ne sont que les images. Si on pouvait les voir on connaîtrait le lien de la matière et de la pensée, en quoi l’Etre consiste! « …

Mais le mieux est de vous laisser avec quelques-unes de ses oeuvres (cliquer sur les liens des oeuvres et/ou albums) :

OEUVRES et albums: d’après ce Blog consacré à Odilon Redon
*1879 – Album Dans le Rêve : Le Gnome / Triste montée /Les Limbes / Cellule, Éclosion / Germination
*1882 – Album Edgar Poe : L’oeil comme un ballon bizarre se dirige vers l’infini /Un masque sonne le glas funèbre / Le souffle qui conduit les êtres est aussi dans les sphères
*Noirs & Oeuvres diverses: L’oeil ballon 1878 / L’araignée souriante 1881 / Caliban sur une branche / Bataille des os /Les yeux clos 1890/Petite tête ailée dans la nuit / Le Têtard 1883 /
*1886 – Album La Nuit: La chimère regarda avec effroi toutes choses
*1883 – Album Les Origines : A l’horizon, l’ange des certitudes, et, dans le ciel sombre un regard interrogateur
*1885 – Album Hommage à Goya: Il y eut aussi des êtres embryonnaires /Dans mon rêve, je vis au ciel un visage de mystère / La fleur du marécage /
*1890 – Album Les Fleurs du mal
*Album La Tentation de St Antoine (Flaubert) – Part 1Part 2Part 3
:Et un grand oiseau qui descend du ciel vient s’abattre sur le sommet de sa chevelure /Il doit y avoir qque part des figures primordiales
*1891 – Album Songes (très apprécié des occultistes)
*Pastels: Jeune fille au bonnet bleu 1898 / La Cellule d’or 1892 / Buisson rouge 1903-05 /

*LIENS divers
L’exposition au Grand Palais / Article sur Culture.fr / les textes littéraires et O.Redon / Article de L’Expansion.
L’exposition Odilon Redon, prince des rêves sera aussi à Montpellier au musée Fabre du 05/07 au 16/11/2011

Publicités