Mots-clefs

,

Suite au post d’Isabelle (Mode Personnelle), je me suis souvenue qu’un peuple ô combien sympathique avait inventé les slippers: les Frioulans, inventeurs du chausson (la furlana) des gondoliers…. Les furlane sont à Venise ce que les espadrilles sont au Pays basque: une institution et un symbole de la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’histoire de ces chaussons commence dans la campagne du Frioul à la fin de la Seconde Guerre mondiale. À une époque et dans un contexte où rien ne doit être gaspillé, les vieux pneus de bicyclettes sont recyclés pour fabriquer les semelles, imperméables et résistantes; les sacs de jute, provenant du transport des moissons et semences, sont réutilisés pour le rembourrage de la chaussure. Quant à l’étoffe qui constitue l’empeigne, de vieux vêtements font l’affaire. Chaussure à bas coût, la furlana devient accessible à tous, en lieu et place des inabordables chaussures de cuir. Mais la finesse et l’originalité de la furlana en font vite une chaussure recherchée. Leur succès est rapide, et ce grâce à l’intuition de Frioulans qui comprennent vite le filon, à tel point qu’elle est vite adoptée par les gondoliers vénitiens qui la jugent idéale pour ne pas abîmer la peinture de leurs gondoles, par eux piétinée à longueur de journée… Les paysannes du Frioul se changent alors en infatigables vendeuses, arpentant les placettes et ruelles de la cité lagunaire, panier en bandoulière, pour vendre leurs chaussures. La friulana ou furlana est née. Et c’est précisément la municipalité de Venise qui attribue à un Frioulan une place pour ouvrir son étal au pied du Ponte Rialto. Encore aujourd’hui, à quelques mètres du célèbre pont, on peut trouver les anciennes furlane fabriquées de façon traditionnelle, côtoyant les nouvelles génerations de pantoufles vénitiennes et le « sabot » inspiré des fastes du XVIIIe vénitien… Ces modèles de furlane sont de facture plus précieuse (en velours, ou multicolores en soies d’Orient) mais rigoureusement cousues à la main.

Pour ceux qui les souhaitent uniques, il est également possible de venir avec l’étoffe de son choix: on vous les fera sur mesure chez Pied à Terre Caractéristiques de la furlana: un chaussant sans gauche ni droite en velours de Venise à l’empeigne se terminant en pointe sur le cou-de-pied, doublé de toile de coton antique et cousu sur une semelle en pneu de bicyclette par huit coutures longitudinales. Toutes les couleurs sont possibles. Excellents modèles à Venise chez Gianni Dittura. Francesco Longanesi Cattani, Giuseppe Colombo, Michel Monnier, Philippe Léopold-Metzger… et Giorgio Armani les ont adoptées.

S. Polo, 60 – Rialto, Venice, Italy
tel. 041 5285513 cell. 348 5646548/5
info@piedaterre-venice.com
Les collections

Liens (en savoir plus): Video / Un souvenir original… / Quelques adresses et vitrines de « furlane » à Venise / Un savoir-faire handmade / Vente en ligne de slippers vénitiennes.

Publicités