Mots-clefs

,

Samedi soir avait lieu à Odyssud le spectacle du Ballet de Perm (équivalent du Kirov en Russie)…Alors, à part la 3e partie, avec La Bayadère qui m’a un peu plus convaincue, j’ai trouvé plein de défaut tant à la troupe qu’au spectacle en lui-même (et je ne suis apparemment pas la seule):
– les danseurs masculins de Casse-Noisette et La Belle au bois dormant qui se traînaient vraiment dans les sauts.
– l’étoile dont les arabesques et développés manquaient sérieusement d’amplitude, toujours dans Casse-Noisette.
– quelle idée d’avoir voulu revisiter le célébrissime Pas-de-deux de Casse-Noisette en… pas de six, avec l’étoile passant, en boucle, de son Prince à 4 valets en rose bonbon?? Tout le côté virtuose du pas-de-deux le plus impressionnant du répertoire passait directement à la trappe, sans compter que Prince poireautant bêtement au fond de la scène dans son habit à paillettes…
– des  costumes vraiment trop meringués (ils feraient mieux de dépoussiérer costumes et interprétations, au lieu de revisiter – en l’affaiblissant techniquement – la chorégraphie… de la danse de la Fée Dragée dans Casse-Noisette, par exemple…)
– à l’Opéra de Paris, tout le corps de ballet sans exception danse avec des chaussons de scène… Là, les chaussons de répèt’ (donc vaguement sales et usés) mêlés aux chaussons de scène (donc quasi neufs, juste « brisés ») de certaines autres, ça faisait désordre, surtout au milieu d’une tonalité générale rose bonbon…
– Quant aux décors, puisqu’ils étaient, dans ce spectacle d’extraits de ballet, inexistants à part les effets de lumières colorées, pourquoi n’avoir pas eu la main plus légère sur les costumes? Avec le Chat Botté, le petit chaperon Rouge et son loup, dont les costumes tout sauf subtils tranchaient sur le fond totalement dépouillé de la scène, on se serait limite cru à Disneyland….

Bon, mention spéciale quand même à la 3e partie, à la Bayadère, le seul ballet qui m’ait à peu près convaincue, tant pour la mise en scène que pour l’interprétation et la technique avec deux danseurs du Pas-de-Deux des Ombres, nettement au-dessus des étoiles et/ou premiers danseurs des deux premières parties… ça donnait à peu près ça, et c’était bien:

La Bayadère (Le Royaume des Ombres – acte 3) :
Musique Minkus, Chorégraphie Marius Petipa


Programme

Casse-Noisette (acte 2) :
Musique Tchaïkovski, Livret Marius Petipa d’après E. T. A. Hoffmann, Chorégraphie Vassili Vainonen
La Belle au bois dormant (acte 3) :
Musique Tchaïkovski, Livret Marius Petipa d’après Perrault, Chorégraphie Marius Petipa
La Bayadère (Le Royaume des Ombres – acte 3) :
Musique Minkus, Chorégraphie Marius Petipa

Publicités