Mots-clefs

, ,

…ou comment s’approprier (ou pas) une fringue.

Il y a des fringues qui peuvent être superbes, mais à tellement de conditions, que l’on ne serait plus soi-même à vouloir les porter coûte que coûte: c’est le cas de la saharienne Zara à manches en cuir. Une fois essayée, non qu’elle ne m’allât point, mais il eût fallu (à l’instar de Balibulle) que je me girlyse au-delà de mes limites, au point, donc, de ne plus être moi-même. Ayant un look généralement très sobre, et détestant en plus me triturer le cerveau le matin pour éviter de faire sombrer une fringue « délicate » dans le fashion faux-pas (et soyons clair: avec cette veste, le risque est grand de passer du côté chasse, pêche et tradition de la force…), il a suffi alors du verdict de Mr Jicky: « on dirait que tu as les asticots dans une poche, et les mouches dans l’autre (ambiance: « où est ta canne à pêche? »)…  pour finir de me convaincre que ce vêtement ne serait pas pour moi.
Et vous, ça vous le fait, le coup de la fringue que vous n’arrivez pas à vous approprier?

Publicités