Mots-clefs

,

Avez-vous remarqué comme les gens sont prompts, quand vous n’entrez pas dans les cases, à vouloir vous y faire entrer à toutes forces? Hier (et parce que je les lis beaucoup en ce moment, il se trouve), je tombe sur des commentaires chez Garance Doré qui, dans un post touchant et sincère, s’explique sur les récents changements advenus sur son blog. J’ai anonymé les com’, mais ça donne ça:

A-17 septembre 2012, 4:16: A quand un ou une mini Garance, pour que tu puisses nous parler de la joie de la maternité et tout ce qui s’en suit!! Voila une autre nouvelle étape à passer sur ton blog!!!

et plus bas, la même, qui apparemment ne digère pas que Garance n’entre pas dans une autre case ou autre étape « à passer sur ton blog« , et vas-y le couplet sur le mariage:

A-17 septembre 2012, 4:17:  …pour que tu puisses nous parler de la joie de la maternité et tout ce qui s’en suit!!…. sans parler du mariage!!! OOOO joie du mariage!!!

Une autre, appelons-la B, renchérit plus bas:

B-17 septembre 2012, 12:38 (…) (PS : Tu fais quand des bébés Garance, au fait???…)

Cette fille qui, par héritage familial, est issue d’une «lignée de femmes qui ont pris des risques pour la liberté», cette même liberté qui l’a menée là où elle est maintenant, cette fille indépendante qui a l’air d’avoir des qualités artistiques et humaines hors du commun, à la plume alerte et drôle, qui s’éclate dans son job free-lance, ben ça gêne la mère au foyer de base, faut croire. Allez hop! c’est bien joli tout ça, de perdre son temps à dessiner, à courir les fashion-weeks, à s’éclater en fashion party avec Anna Dello Russo, mais fini de rigoler, Garance, s’agirait peut-être de songer aux choses sérieuses… Fais des gosses, marie-toi, sois une grande fille. Dans la case! Nan mais.

C’était: la minute féministe de la semaine; désolée, mais ça me démangeait trop…

Publicités