Étiquettes

,

J’ai tout envisagé.

Un jour, j’ai même songé à leur apporter mes chaussures, coiffée d’une perruque blonde, affublée de lunettes noires, et signant mes chèques Martin Margiela*.

Sérieux. Je pourrais y aller avec un sac de jute sur la tête, ils sauraient qui je suis.

Celui qui était à la caisse ce jour-là ne me connaissait pas (« yyyeeessss!! incognito!!! »)

Nan, parce que d’habitude, mes deux cordonniers – grands paparazzi de la shoes devant l’Eternel du Centre Leclerc -, ben ils se marrent gentiment:
-« Ehi, vous en avez, des chaussures!! »(ouais, à côté, la Beckham, j’t’explique, elle roule en Mephisto)
-« Mais vous les mettez toutes? » (Nan mais… de quoi j’me mêle?)
-« Ok, un patin, comme d’hab’… » (et… la carte de fidélité, a’ existe toujours pas??)
-« Elles sont vraiment très belles, celles-là!! » (mmm…‘s’y connaissent, les gars, mine de rien…)

Et comme ils font du très bon boulot, je rigole. Et je leur pardonne.

Sauf que. Doutant cette fois-ci de la couleur du patin à mettre sous mes shoes, celui-qui-ne-me-connaît-pas (vous l’aurez compris: on se demande comment) part s’informer dans l’atelier, là où les deux autres s’affairent à coller, réparer, lustrer, rafistoler, retalonner (du Bata, du San Marina, du Eram… des trucs de folles-ne-souhaitant-pas-dépenser-plus, mais bref)…

… Et il leur tend ma paire de pompes (mocassins YSL)….

Et là, les deux autres passent la tête depuis l’atelier, et me lancent, hilares: « Ah!! c’est vous!! on vous avait reconnue!!« 

Pffff…. c’est pas tout ça, mais faut que je leur apporte mes Marni dénichées sur Ebay… (bon, pour y aller, je mets quoi??? un masque de Victoria Beckham??)

Je crois que je vais envoyer Mr Jicky. J’ose plus, là… 🙂

[*spécial dédicace à Stelda]

Publicités