Mots-clefs

, ,

Elisa Nalin me rappelle ici un portrait de masque que j’avais fait au Carnaval de Venise en 1993… Non que je trouve Elisa Nalin déguisée (je ne m’habillerais pas comme elle, certes, tout en admettant que sa recherche vestimentaire est intéressante). Non, la raison pour laquelle j’ai fait cette association d’idées, est assez simple… C’est que le Circus of fashion a quelque chose du Circus of Carnival.

Vu de notre ordinateur et des blogs des photographes streetstyle, on voit ça:

[Fashion Week  ………………………………….  Carnaval de Venise]

….Ou ça:

[Fashion Week  ………………………………….  Carnaval de Venise]

Mais l’envers du décor, c’est aussi ça:

[Fashion Week  ………………………………….  Carnaval de Venise]

(cliquer sur les photos pour agrandir et faire défiler les images)

S’il est bien vrai que cette parade doit être assez « décevante » au premier abord (un peu comme à Venise, des gens partout, prenant la pose et entourés de hordes de photographes, eux-mêmes souvent bousculés par d’autres, si l’on en croit le témoignage de Garance Doré), elle nous interroge sur les motivations de cette surenchère du look d’une fashion week à l’autre… Pourquoi cette look-at-me-fashion systématique et quasi obsessionnelle (Suzy Menkes), alors que la simplicité fascine tout autant les photographes?

Publicités