Mots-clefs

,

Parlons seuil psychologique de la dépense… et de la CB. Et pas seulement dans le sens de « pouvoir » dépenser (parce que de toute façon généralement quand on fait une folie, ça dépasse souvent ce qu’on « peut » financièrement). Non, je veux dire, psychologiquement: vous pouvez envisager d’investir dans [un sac, des pompes, une robe? à] 200, 300…. 1000€? [au bout du bras? aux pieds? sur le dos?]

Les Acne Cypress, par exemple, je peux sans problème:

Après il y a aussi ce que l’article représente (ex. le Kelly ou le Birkin porte un peu trop sur lui « je coûte un bras » et du coup je bloquerais pour le porter… sur le bras)

Donc le Kelly Courchevel, même s’il ne coûtait « que » 500€, je crois que je ne pourrais pas:

Et ça non plus, parce que ça n’est qu’une robe et que, même en soie, même Carven, même sublimissime, à 595€ pour une robe, je bloque:

Bref. Mon seuil psychologique en fringues, c’est 150€ – 200€ grand max.
Au-delà, pour un manteau (en cachemire?), pourquoi pas, mais ça me serait difficile… En shoes, je suis davantage no limit. Côté sacs, problème avec les it-bag…. Voilà.

Et vous, c’est quoi, votre seuil psychologique?
100€? 200€? 500€? 1000€?
Plus en sac qu’en shoes? Plus en shoes qu’en fringues?
plus en fringues qu’en shoes??

Publicités