Mots-clefs

,

Ah, le défilé FW 2014 Chanel, c’était ambiance TOP CHEF à AUCHAN… 🙂

Chanel2703web

Photo @The Sartorialist – Chanel FW 2014

Spéciale dédicace à Stelda,
qui analyse brillamment la démarche de Karl Lagerfeld, ce matin…

EDIT de 9:32…
Du coup, le post de Stelda m’a suggéré les réflexions suivantes:

2 COMMENTAIRES:

  1. comme toi, je ne vais qu’à Leader Price ou au petit Casino du coin, non pas parce que c’est forcément moins cher, mais parce que le LUXE du multi-choix et du superflu quand il s’agit de yaourts, il n’y a rien qui m’énerve autant. Et que l’on essaie de me manipuler sur le yaourt aux fraises m’agace 1000 fois plus que pour le it-sac. J’accepte la manipulation commerciale dans la mode, parce que j’ai conscience que cela fait partie du jeu, mais qu’on me fasse le coup pour le it-yaourt au milieu de 15000 autres tout aussi surfaits, je DETESTE ça. Je ne pousse jamais mon caddie ni à Leclerc, ni à Carrefour, ni à Auchan. j’aime le côté « magasin d’ex Yougoslavie » de Leader Price, où il y a le choix entre 4 yaourts NATURE; après je rajoute ma confiote maison. Pas la peine d’aller déranger les Vuitton du yaourt.. 🙂

  2. PS: d’ailleurs, je me demande si le message de KL n’est pas, certes, celui-ci: « Lagerfeld a raison, certaines vont choisir leurs sacs à 10 000 euros comme nous on va choisir nos pâtes »… mais aussi son contraire, à savoir: « Lagerfeld a raison, certains vont choisir leurs yaourts en exigeant qu’il y ait 10 000 marques avec 10 000 variétés de yaourts ou de Danette ». Ben, moi, ça, ça m’énerve au plus au point. Je rêve d’un supermarché avec UNE marque excellente de yaourt nature, sans les it-fruits, les it-céréales et la tonne de it-sucre dedans, dans un rayon devant lequel je ne suis pas obligée (= manipulée) de chercher des heures avant de dénicher le yaourt nature sans it-trucs bling bling dedans, et que je puisse juste customizer avec ma confiture maison si ça me chante.
    Il me semble que le défilé Chanel a aussi cette efficacité là: se moquer (même s’il ne l’a pas cherché) du consumérisme à tous les étages, du yaourt au it-bag…

    Edit de 15:56…
    Garance Doré a fait des photos et un récit fascinants.
    On en pense ce qu’on voudra, mais sacré coup de marketing, le Karl…
    et dont Sophie Fontanel souligne l’indéniable humour.


Publicités