Mots-clés

C’est bien gentil, la quête du nu-pied immémorial (en complément des Birk Mayari, bien sûr!) mais toute forme n’est pas bonne à prendre… Il y a l’entredoigt Kjacques qui peut gêner, le pied pas trop tenu dans les Rondini, ou le talon qui se promène dans les t-strap… Et en même temps on veut avoir le pied le plus à l’air possible. Personnellement, j’ai opté pour ces Laurence Doligé, coloris chocolat.

Sur ce, je vous laisse pour quelques jours de vacances…Un peu sandales bijou sur les bords, mais authentiques quand même, pied bien tenu à l’arrière et sur le dessus par large bride mais subtilité de l’entredoigt « bague » de cuir… J’ai trouvé mes sandales de l’été!

plage_004

Publicités