Étiquettes

Bon, il faut clairement aller voir Magic in The Moonlight, le dernier Woody Allen… Je ne sais pas si ce type est capable de rater un film, tant du point de vue cinématographique il n’y a rien à dire: scénario ultra bien ficelé, dialogues qui feraient se retourner Audiart dans sa tombe, humour british et grinçant, et un Colin Firth au charme et à la prestation comique digne du meilleur de Cary Grant…. Et si le cinéma et son metteur en scène s’incarnent dans la métaphore de la médium Sophie, maître de l’illusion, alors la mise en abyme est ultra réussie car on marche jusqu’au bout, avec l’idée que la seule illusion nécessaire (et insoluble) est l’amour:

Publicités