Étiquettes

, ,

J’ai coutume de dire que certains parfums se portent comme un soutif, et d’autres comme un chapeau (et d’ordinaire je préfère les parfums soutif aux parfums chapeau); mais Vol de Nuit fait exception à cette règle, et elle n’est pas la seule… car d’ordinaire je n’aime pas non plus les parfums fleuris… Mais Vol de Nuit, c’est une jonquille sur laquelle une abeille aurait ouvert une pâtisserie à la tombée de la nuit en hiver… car l’on croise le sillage de sa guerlinade animale comme l’on croiserait une mystérieuse dame à chapeau et manteau de fourrure devant notre boulangerie habituelle, d’où émanerait la fleur d’oranger… On ne sait pas d’où ça vient, ni ce que c’est, et c’est juste renversant… Vol de Nuit, c’est un chypré de 1933, ce savant mélange de connu et d’inconnu qui fait tout le mystère des plus grands parfums…

Vol-de-nuit-1933-

Guerlain – Vol de nuit (1933)

PYRAMIDE OLFACTIVE [Ozmoz]

*****
***
*
Publicités