Mots-clefs

, , ,

J’avais commandé le livre de Garance Doré, par sympathie pour elle, et un peu comme une papillote de Noël dont je savais que le papier d’argent brillerait à l’extérieur avec 2-3 trucs sympas à lire sur le papier sulfurisé à l’intérieur, un peu comme on lit un magazine féminin qui nous répète à l’infini ce qu’on a déjà lu cent fois… Eh bien, c’est exactement ça (de fait, je ne suis donc pas déçue puisque je n’en attendais pas grand-chose). Pensant au départ le lire un peu dans tous les sens, au final je l’ai lu comme un vrai livre, du début jusqu’à la fin, d’une traite et assez vite (en 2h grand max, hier soir)… Bilan: ça ne m’a rien apporté d’autre qu’une évasion, et je dirais en plus que le bouquin n’a strictement aucun intérêt pour quelqu’un qui ne la connaîtrait déjà (et pour qui la connaît déjà, rien de très nouveau). Tout cela fait de l’objet (un bel objet, certes, avec de jolies photos) une sorte de goodie, en somme, un truc commercial que l’on achète à la sortie des concerts quand on est fan de la chanteuse (elle est d’ailleurs en « tournée » en ce moment). Et sinon, l’esprit du bouquin, c’est « Martine à la fashion week », « Martine et les mecs », « Martine n’a rien à se mettre », « Martine se cherche » puis (enfin!) « Martine se trouve »… Sauf que Martine, c’est Garance et qu’il y a de jolies photo, une plume marrante et dynamique, très similaire (voire: copiée collée) à ses billets « tranche de vie » sur le blog. Voilà. Mais si vous ne connaissez pas Garance Doré, que vous avez largement passé la trentaine et liquidé largement votre adolescence attardée, et que vous préférez mettre 25€ dans autre chose, l’intention est louable et je vous y encouragerais…

lovexstylexlife1

Publicités