Étiquettes

,

J’ai vu hier Nocturama, ce film sorti en 2016, et dont on a beaucoup parlé… Le moins que je puisse en dire, c’est que mon avis est très mitigé. Je vais commencer par les [+], même si à mes yeux les points négatifs (assez graves) dominent sérieusement:
Les [+]: du point de vue cinématographique (la forme pure et simple), on ne peut pas dire que ce soit nul: le scénario est plutôt original (ce huis-clos de jeunes dépassés par leur geste et se vivant en héros est plutôt une bonne idée), c’est filmé de manière intelligente et non académique, la BO (requiem de Berlioz, My Way, Blondie, le célébrissime thème d’Amicalement Vôtre (The Persuaders) pour la terrible scène finale…) soutient efficacement l’émotion un peu glaciale et décadente (un peu à la Elephant) qui se dégage du film… Les jeunes acteurs sont convaincants.
Les [-]: hélas, il y a des points négatifs, et pas des moindres. Déjà, c’est lent, très lent, presque filmé en temps réel. Alors, why not? pour le suspense, mais le problème c’est que, à aller aussi lentement, le film n’a plus le temps de construire vraiment les personnages, leurs personnalités et leurs motivations… Et ça, c’est un peu gênant lorsqu’on prétend – comme le fait le film – unir ces jeunes d’origines sociales différentes dans un projet commun, une union à laquelle on peine un peu à croire au départ… Le début, très long, nous fait réviser le plan du métro et nos classiques RATP, mais peut-être eût-il mieux valu approfondir en même temps les profils si disparates des personnages. Autre défaut, et de taille: c’est un film malhonnête, « irresponsable » pour reprendre la formule de Positif. En effet, traiter un sujet aussi grave (des jeunes d’aujourd’hui qui nourrissent et mènent à bien le projet de faire sauter Paris) en mêlant réalisme (contextualisation précise et topographique, à Paris sous le gouvernement Valls) et invraisemblance politique justifiant que les forces d’élite (sans doute le RAID) puissent abattre de sang-froid, un par un et sans  sommation, des jeunes non armés dans un magasin parisien, cela laisse plus que songeur et cela heurte le spectateur qui sait pertinemment que, même lors d’un assaut pour arrêter le plus dangereux des terroristes, tout est fait pour l’attraper vivant…

Lire les avis Presse

Advertisements