Mots-clés

,

D’ordinaire, je ne suis pas du tout adepte des applications smartphone car, hormis Maps quand je cherche ma route quelque part, je ne songe jamais à m’aider de l’appli… Aussi n’ai-je sur mon smartphone que peu d’applications choisies et téléchargées… Pourtant, à l’instar de Balibulle, qui trouve à juste titre que cela vous réconcilie avec votre penderie, je viens de me prendre d’un vif intérêt pour l’application Yourcloset… Il se trouve que depuis un certain temps je me trouvais flemmarde de la fringue et du look, faisant un peu trop tourner les mêmes looks et les mêmes pièces… Avec Yourcloset, non seulement il est ludique de prendre 5 minutes par jour pour entrer son « outfit » quotidien dans le calendrier intégré, mais parmi les avantages, j’y vois les suivants:
rationalisation de la garde-robe par stats culpabilisantes 🙂 puisque l’application analyse les pièces que vous portez le plus et celles que vous portez le moins… (le fameux cost per wear)
visualisation de votre garde-robe et mémorisation de celle-ci: qui n’oublie pas au fond d’un placard, parce qu’on ne la voit pas assez, telle ou telle pièce? là, elle devient toujours visible sur le téléphone…
incitation à porter des pièces qu’on oublie et/ou rappel de certains looks qu’on avait bien réussis et qu’on ne songe plus (bêtement) à refaire: tous vos outfits sont enregistrés pour peu que l’on prenne 5 minutes par jour pour le faire…
flexibilité: vous pouvez (entre autres) changer le nom des rubriques et en créer d’autres par menu (exemple supprimer la rubrique « heels » au rayon chaussures – si vous n’en portez pas – et rajouter « clogs » (les sabots); perso, j’ai aussi tout laissé en anglais, ça me fait réviser mon british de la fringue! 🙂

Les contraintes …et les petits trucs qui facilitent l’usage de l’application:
– en théorie, il s’agirait de photographier une par une toutes les pièces de sa garde-robe, des bagues aux foulards, en passant par les shoes et les manteaux ou les t-shirts, ça peut paraître infaisable. La solution: photographier progressivement chaque fois qu’on décide de porter un truc ou, plus simple encore, trouver sur Google Image l’équivalent plus ou moins exact, de la pièce en question (c’est plus simple et on y gagne en qualité de photo!)
– du coup, cela oblige à porter peu à peu, au moins une fois, tout ce que l’on a en rayon, rien que le temps de tout entrer dans l’appli. Avantage: ça vous permet de vérifier si vraiment telle ou telle pièce vous tient toujours à coeur (ou pas)…

Plus d’infos voir ICI

 

 

 

 

Publicités